«Yoyo Ich : derrière ce pseudonyme facétieux se cache un drôle d’oiseau. Un funambule du visible, personnage lunaire, en équilibre sur un fil tendu entre la réalité et l’espace mental de l’abstraction. Ses fonds, conçus comme des compositions abstraites,vivent d’abord leur vie de façon autonome. Jusqu’au jour où vient s’y poser une parcelle de réel...»

                                                                                                                               Carina Istre

 

Les trompe-l’œil de Yoyo ich

© 2014 Lionel Chicheportiche. Tous droits de reproductions réservés. Site réalisé par Marceau Avogadro.